La Grande-Bretagne envoie des conseillers militaires en Bosnie-Herzégovine pour « contrer l’influence russe »

|

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé que son pays allait envoyer des conseillers militaires en Bosnie-Herzégovine. Depuis plusieurs mois, le Royaume-Uni tient un discours très alarmiste sur le risque d’une sécession de la Republika Srpska.

Par la rédaction Sur demande du bureau de l’Otan à Sarajevo, la Grande-Bretagne va envoyer un expert militaire de lutte contre la désinformation et un conseiller en défense stratégique civile en Bosnie-Herzégovine pour entraîner les forces armées locales. « Nous ne pouvons pas laisser les Balkans occidentaux devenir un nouveau terrain de jeu pour les aspirations désastreuses de [Vladimir] Poutine », a justifié le Premier ministre britannique Boris Johnson. « En attisant les flammes du sécessionnisme et du sectarisme, la Russie cherche à inverser les succès des trois dernières décennies en Bosnie-Herzégovine. » La Grande-Bretagne prévoit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous