La Croatie se rêve en eldorado des nomades digitaux

| |

En pleine pandémie de Covid-19, la Croatie a adopté en urgence une nouvelle loi pour attirer les riches nomades digitaux. L’objectif affiché : pallier la chute de l’activité touristique. Une fausse bonne idée, alors que le pays se vide de ses forces vives et ne fait rien pour les convaincre de rester.

Par Dimša Lovpar Les nomades digitaux sont une nouvelle catégorie de travailleurs apparue dans les années 2000, avec la généralisation des connexions Internet haut débit. Commerçant en dropshipping sur Amazon depuis Bangkok, vendeur à Faro de produits artisanaux sur Etsy, coach en développement personnel à distance ou trader en crypto-monnaie depuis le Brésil, ils sont quelques millions, souvent jeunes, à avoir choisi ce style de vie loin des contraintes du salariat et de ses clichés. Or, avec l’épidémie de Covid-19, d’autres profils sont venus grossir les rangs de ces travailleurs itinérants. Selon les estimations, on compterait aujourd’hui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous