La Croatie et les Croates de Bosnie-Herzégovine, une obsession nationale

| |

La situation des Croates de Bosnie-Herzgovine semble être devenue le principal sujet de préoccupation des dirigeants de Zagreb. La Croatie est-elle prise en otage par Dragan Čović et les nostalgiques de l’Herceg Bosna ? Analyse.

Traduit et adapté par Dimša Lovpar (article original) Ancienne ministre des Affaires étrangères de Croatie, Vesna Pusić est sociologue. Dragan Markovina est historien. Omer Karabeg (O.K.) : On a parfois l’impression que tout au long de l’année écoulée, la situation des Croates de Bosnie-Herzégovine a été le seul sujet de préoccupation de la politique internationale croate. Avez-vous vous aussi ce sentiment ? Vesna Pusić (V.P.) : Vous avez malheureusement raison. Non seulement le sujet vire à l’obsession au sommet de l’État croate mais le Premier ministre Plenković et le Président Milanović, par la façon dont ils traitent la question, se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous