La CEDH condamne la Moldavie pour avoir expulsé sept gülenistes vers la Turquie

| |

La Cour européenne des droits de l’Homme, la CEDH, a jugé lundi que la Moldavie avait violé les droits de sept citoyens turcs en les expulsant vers leur pays d’origine en septembre 2018. Un verdict qui pourrait faire jurisprudence.

Les sept hommes enseignaient dans les universités privées du groupe Horizont, proche du mouvement du prédicateur Fetullah Gülen, que Recep Tayyip Erdoğan accuse d’avoir commandité le putsch raté du 15 juillet 2016. Selon la CEDH, ces professeurs, présentés comme des « terroristes » par Ankara, ont été abusivement détenus puis remis aux mains des autorités turques alors qu’ils ne s’étaient rendus coupables d’aucun crime ou délit sur le territoire moldave. Des officiers des services secrets moldaves avaient opéré un coup de filet dans plusieurs établissement du groupe Horizont le matin du 6 septembre 2018. Outre ces sept enseignants, un adolescent avait aussi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous