Législatives anticipées en Bulgarie : la menace de l’extrême droite

| |

Les socialistes du BSP et les conservateurs du GERB devraient arriver au coude-à-coude, tandis que les sondages prédisent une percée des Patriotes unis, la coalition d’extrême droite nationaliste, qui défend un programme anti-réfugiés, anti-turc et anti-rrom. Par contre, les partis réformateurs risquent fort d’être éliminés du futur Parlement.

Par Tatiana Vaksberg Les derniers sondages ont confirmé le pire des scénarios envisagés au tout début de la campagne : pas de réformateurs dans le futur Parlement, où aucun parti ne pourra espérer à la majorité absolue. La droite (GERB) et les socialistes (PSB) devraient être au coude-à-coude avec, peut-être, une très faible avance pour le parti du Premier ministre démissionnaire, Boïko Borissov. Bilan attendu ce soir : quel que soit le vainqueur, il devra trouver au moins deux partenaires pour former une coalition gouvernementale. Parmi toutes les formations qui devraient pénétrer dans le futur Parlement, une seule a été sollicité comme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous