La Bosnie-Herzégovine veut ficher les réfugiés avant de les expulser

|

« La Bosnie-Herzégovine n’est pas un parking pour migrants. » Le ministre de la Sécurité Fahrudin Radončić a tenu mercredi des propos très agressifs contre les réfugiés, assurant que leur fichage avait commencé, première étape avant leur expulsion prochaine.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - Le Service des affaires étrangères de Bosnie, SFA, sur ordre du ministère de la Sécurité du pays, a commencé à préparer une liste de 9 à 10 000 migrants irréguliers à expulser. Seuls les Syriens n’y figurent pas à cause de la guerre qui se poursuit dans leur pays. « C’est un énorme problème de sécurité qui détruit la vie de nos citoyens, à la fois à Sarajevo et à Bihać, partout », a déclaré le ministre de la Sécurité, Fahrudin Radončić. « Je demande que tous les migrants qui viennent de pays plus riches que la Bosnie soient expulsés. » Le « Silvio Berlusconi de Bosnie » a expliqué qu’il avait demandé aux pays (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous