La Bosnie-Herzégovine va-t-elle livrer quatre « gülenistes » à la Turquie ?

|

Le ministère bosnien de la Sécurité a révoqué le permis de résidence de quatre ressortissants turcs résidant en Bosnie-Herzégovine sur requête de Recep Tayyip Erdoğan, qui poursuit sa traque des « gülenistes » à l’étranger. Les quatre Turcs ont fait appel de la décision devant les tribunaux et sont prêts à aller jusqu’à la Cour européenne des droits de l’Homme.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - Lors de sa dernière visite à Sarajevo en juillet dernier, le Président turc Recep Tayyip Erdoğan aurait apporté une liste de personnes qu’il voulait voir extradées en Turquie, avaient rapporté les médias bosniens. Des personnes soupçonnées de faire partie du « Fëto », un groupe de partisans de Fëtulah Gülen considéré par les autorités turques comme terroriste pour avoir fomenté le « putsch » raté de juillet 2016. Le membre serbe de la présidence tripartite, Milorad Dodik, a confirmé que Recep Tayyip Erdoğan « avait des demandes ». Quelques semaines plus tard, les permis de résidence de quatre Turcs vivant en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous