La Bosnie-Herzégovine, nouvelle porte d’entrée en Europe des Tchétchènes ?

| |

De plus en plus de Tchétchènes tentent de gagner l’Union européenne en passant par la Bosnie-Herzégovine où ils peuvent se rendre sans visa, en leur qualité de citoyens de la Fédération de Russie. Ils fuient la mobilisation forcée pour la guerre en Ukraine.

Traduit par Jad (article original) | Adapté par la rédaction Le 29 décembre, un groupe de citoyens russes originaires de Tchétchénie et d’Ingouchie s’est vu refuser l’entrée en Bosnie-Herzégovine et a été renvoyé à Istanbul depuis l’aéroport de Sarajevo. Ils étaient arrivés la veille, leurs documents ont été confisqués et ils ont placés en garde-à-vue toute une journée, y compris de jeunes enfants. Ils affirment fuir leur pays à cause de la guerre en Ukraine et par crainte d’une mobilisation. Trois jours plus tôt, le 27 décembre, un groupe d’une trentaine de Tchétchènes avait stationné au poste frontière de Maljevac, entre la Bosnie-Herzégovine et la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous