La Bosnie-Herzégovine louche à la fois vers l’UE et la Russie

| |

La Bosnie-Herzégovine est aussi divisée sur les questions géopolitiques : Bosniaques et Croates sont plutôt favorables à un rapprochement avec l’Union européenne tandis que les Serbes préfèrent de loin la Russie. Comment convaincre la population que l’intégration européenne est le meilleur choix pour le pays ? Voilà la lourde tâche des élites, presque unanimement europhiles.

Par Dženana Halimović Les hommes politiques bosniens se vantent des progrès de leur pays sur la voie de l’intégration à l’Union européenne (UE) et soulignent leur soutien unanime aux réformes exigées. Un optimisme que ne partage pas vraiment la population : en réalité, la Bosnie-Herzégovine semble même très divisée sur cette question. Selon un sondage récent, le sentiment pro-européen reste majoritaire au sein de la Fédération croato-bosniaque, mais elle est bien plus faible en République Srpska (RS). Dans l’entité serbe, seuls 18 % des sondés espèrent que le pays rejoindra l’UE et 35% émettent des réserves. Les analystes considèrent cependant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous