Albanie : à Tirana, quand l’immobilier va, tout va

| |

Urbanisation, spéculation immobilière, contradictions : la capitale est le miroir de l’Albanie en transition. Depuis des années, les immeubles y poussent comme des champignons et ce n’est pas prêt de s’arrêter : les prix continuent de flamber, dopés par une demande toujours aussi forte. Les grues et la poussière n’ont pas fini d’envahir les cieux de Tirana.

Par Ledina Loga L’entreprise Klodiana Sh.p.k, vient de commencer de gros travaux pour la construction d’un immeuble qui accueillera des logements et des commerces. Livraison prévue en novembre 2018, dans la rue Vaso Pasha, près du Bloc, le quartier qu’habitaient les dignitaires communistes. À quelques mètres du chantier, le bureau de vente affiche le prix de vente : 2500 euros le m2, non négociable. Un peu plus loin, près de la petite rocade, le prix est moitié moindre, 1200 euros le m2. Progreen Sh.p.k termine un immeuble situé au croisement des Rues Bardhyl et Dibra, dans la zone de la Pharmacie 10. Là, le prix moyen du neuf varie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous