L’Albanie fait du pied aux États-Unis pour ouvrir des bases militaires sur son sol

|

En visite à Washington, la ministre albanaise de la Défense a pressé l’administration Trump d’ouvrir des bases militaires en Albanie pour contrer les influences russe, chinoise et iranienne dans les Balkans.

Par la rédaction (Avec BIRN)—« Je vous invite à considérer l’Albanie comme un pays contact dans la région », a déclaré Olta Xhacka, la ministre albanaise de la Défense, s’adressant à son homologue américain, James Mattis. « Nous avons plusieurs idées pour rendre disponibles notre espace terrien et aérien, nos bases navales et nos autres capacités, soit bilatéralement avec les États-Unis soit avec l’Otan. » La ministre albanaise a expliqué son geste par les menaces qui extérieures qui pèsent, selon elle, sur son pays et, plus largement, sur tous les Balkans. « En plus de l’intention de la Russie d’élargir son influence par des actions de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous