L’Albanie du roi Zog : l’histoire d’une modernisation autoritaire

| |

L’État albanais qui se développe à partir de 1920 tombe très vite sous la coupe d’Ahmed Zogu qui, devenu le roi Zog Ier, engage le pays dans un processus de modernisation autoritaire comparable à celui que connaît la Turquie d’Atatürk. Cette Albanie de l’entre-deux-guerres est aussi placée dans une dépendance semi-coloniale par l’Italie. Les explications de l’historienne Nathalie Clayer.


Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous