Kosovo : très remontés, les vétérans de l’UÇK campent devant le Parlement

| |

Les anciens combattants de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) tirent à boulets rouges contre la hausse du salaire minimum dont ils se considèrent exclus. Le gouvernement Kurti reste droit dans ses bottes, l’opposition crie au scandale.

Par la rédaction (Avec Birn) - Ils se disent prêts « à camper devant le Parlement et rester dans la rue jour et nuit s’il le faut ». Tôt ce jeudi matin, des centaines d’anciens combattants de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) ont dressé le campement devant le parlement. Ils protestent contre un projet de loi qu’ils jugent en leur défaveur. Le texte a été présenté et voté en première lecture trois jours plus tôt par les députés de la coalition au pouvoir menée par le premier ministre Albin Kurti. Il vise à augmenter le salaire minimum, pour le passer de 170 euros mensuels à 264 euros. Sans inclure d’augmentation pour les indemnités versées aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous