Kosovo : rien ne va plus entre l’Allemagne et les Etats-Unis

| |

La Serbie vient d’annoncer que sa position officielle pour parvenir à un accord avec le Kosovo passait par une « correction » des frontières mais, si cette option est soutenue par les États-Unis, l’Allemagne s’y oppose catégoriquement. Jusqu’où peut mener ce bras de fer entre Berlin et Washington ?

Traduit par Chloé Billon Cela fait longtemps que la « normalisation » des relations entre la Serbie et le Kosovo est un sujet géopolitique qui taraude la planète. Or, depuis un peu moins d’un an, les États-Unis ont radicalement changé de stratégie, adoptant un positionnement tout à fait inédit : le changement de frontières. Quant à l’Allemagne, elle défend de son côté la même position depuis la proclamation unilatérale d’indépendance de 2008, considérant cette « normalisation » comme un aspect indispensable du processus d’intégration de cette partie de la région. « L’Allemagne considère que tout ce qui déroule en-dehors du processus européen comme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous