Kosovo : réouverture de l’enquête sur la mort suspecte d’Astrit Dehari

|

Le bureau du Procureur va poursuivre son enquête concernant les causes du décès d’Astrit Dehari, ce jeune militant de Vetëvendosje retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Prizren à l’automne 2016. L’expertise de l’institut médico-légal suisse mandaté par la famille a tout relancé.

Par la rédaction (Avec Pristina Insight) - « Nous estimons qu’une nouvelle enquête est nécessaire pour éclaircir les circonstances de la mort de M. Dehari Astrit », précise le rapport rendu par le Centre universitaire de médecine légale de Lausanne. « Nos équipes et laboratoires sont à la la disposition des enquêteurs. » Pour l’instant, seuls des extraits de ce document de 58 pages ont été rendus publics. Ce rapport semble surtout contredire la version initiale des autorités de Pristina selon laquelle le jeune homme se serait suicidé dans sa cellule de la prison de Prizren, le 5 novembre 2016. « L’hypothèse selon laquelle M. Dehari s’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous