Le sort incertain des réfugiés afghans au Kosovo

|

Depuis bientôt un an, plus de 1300 Afghans exfiltrés de leur pays suite à la prise de pouvoir par les Talibans ont trouvé refuge au Kosovo en vertu d’un accord avec les États-Unis. Or, cette protection temporaire arrive bientôt à terme et la plupart des demandes d’asile pour les États-Unis ont été rejetées. Que vont-ils devenir ?

Par la rédaction (Avec RSE) - Depuis août 2021 et la prise de Kaboul par les talibans, plus de 1300 ressortissants afghans ont trouvé un refuge temporaire au Kosovo. Ils sont hébergés dans le camp de Bechtel-Enka et dans la base militaire américaine de Bondsteel, deux camps situés dans la municipalité de Ferizaj, à environ 40 km au sud de Pristina. Mardi 24 mai, le Wall Street Journal a rapporté que le Département d’État américain avait commencé à informer certains Afghans qu’ils ne seraient pas autorisés à entrer aux États-Unis. Le journal indique que 22 Afghans sont en train de passer par le processus de vérification, mais 16 d’entre eux ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous