Syrie : le Kosovo rapatrie 110 proches de jihadistes

| |

Dans une opération vivement saluée par les États-Unis, le Kosovo a rapatrié samedi 110 de ses ressortissants, principalement des femmes et des enfants de jihadistes. Beaucoup d’autres, originaires d’Albanie ou de Macédoine du Nord, restent bloqués en Syrie. Et les autres pays de la région ne montrent guère d’empressement à résoudre le problème.

(Avec Balkan Insight, RFE/RL, AFP) - Le Kosovo a annoncé samedi le rapatriement de 110 de ses ressortissants de Syrie, principalement des épouses ou des enfants de jihadistes partis se battre sous le drapeau de l’État islamique, une opération inédite en Europe par son ampleur. Parmi eux, quatre hommes ont été placés dimanche en détention provisoire sous l’accusation de terrorisme. Dans un premier temps, les civils rapatriés ont été conduits au centre de rétention de Vranidoll, près de Pristina, d’ordinaire réservé aux migrants et gardé par la police, selon des journalistes de l’AFP qui ont pu y voir des enfants jouer au football. Cette opération de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous