Kosovo : pas de bureaux de vote pour les élections serbes du 3 avril

|

Le gouvernement Kurti refuse l’ouverture de bureaux de vote pour les élections serbes du 3 avril, au nom de la « souveraineté » du Kosovo. En réponse, les Serbes menacent de quitter toutes les institutions kosovares.

Traduit par Chloé Billon (article original) « Un accord entre Belgrade et Pristina est ’indispensable’ si l’on veut ouvrir des bureaux de vote permettant aux citoyens serbes vivant au Kosovo de pouvoir voter à la présidentielle et aux législatives serbes le 3 avril. » C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Albin Kurti le 21 mars, après une réunion avec les ambassadeurs des pays du Quint, groupe décisionnel informel pour le Kosovo qui comprend l’Allemagne, les États-Unis, la France, l’Italie et le Royaume-Uni. « Le Kosovo ne souhaite en aucun cas priver de leur droit de vote ses citoyens ayant également la nationalité serbe, mais il faut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous