Kosovo : la nouvelle querelle des monastères orthodoxes serbes

| |

C’est un nouveau bras de fer qui commence entre le Kosovo et l’Église orthodoxe serbe. Pristina demande à l’Unesco de désinscrire quatre monuments de la Liste mondiale du patrimoine en péril ; l’Église refuse de rencontrer le Premier ministre Kurti.

Traduit par Chloé Billon (article original) « Ces monuments ont certes fait l’objet d’attaques politiques en 2004, mais ce n’était pas le fait des institutions, il faut bien faire la différence. Notre voisin, la Serbie, utilise des prétextes politiques qui ne sont pas réalistes. Nous devons prouver que nous sommes prêts à protéger ces monuments, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel et d’autres actes législatifs », souligne Enver Rexha. Ces trois dernières années, précise-t-il, l’Unesco collabore avec les institutions kosovares, mais n’a pas investi dans les quatre monuments « en péril ». « L’Unesco a collaboré avec les institutions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous