Kosovo : un nouveau gouvernement aux airs de déjà-vu

| |

La Ligue démocratique du Kosovo (LDK) et l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK) ont passé un accord, auquel doivent également se rallier la Liste Srpska et les élus des minorités non-serbes. Avdullah Hoti (LDK) devrait donc devenir Premier ministre, mais la crise politique est loin de connaître son épilogue, d’autant que Vetëvendosje entend saisir la Cour constitutionnelle.

Par Belgzim Kamberi 16h15 : Le président Thaçi a officiellement investi Avdullah Hoti de la charge de former le nouveau gouvernement. 8h : « Nous avons déjà passé un accord avec l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK) et la Liste serbe et nous allons conclure des alliances avec d’autres partis d’ici demain », a déclaré mercredi Avdullah Hoti, candidat de la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) au poste de Premier ministre. Selon l’accord de coalition signé entre le président de ce parti, Isa Mustafa, qui dispose de 28 sièges au Parlement, et celui de l’AAK, Ramush Haradinaj, qui rassemble 13 sièges, la nouvelle majorité devrait également (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous