Kosovo : un proche d’Hashim Thaçi à la tête des services secrets

| |

Il aura fallu trois semaines à la majorité pour trouver un successeur à Driton Gashi, limogé à cause de son implication dans l’extradition des gülenistes vers la Turquie. C’est Shpend Maxhuni, le chef de la police, qui le remplace. L’opposition s’offusque.

Par H.B La nouvelle est tombée vendredi 20 avril. Le Président Hashim Thaçi et le Premier ministre Ramush Haradinaj ont nommé Shpend Maxhuni à la tête des services secrets pour un mandat de cinq ans renouvelable. Il dirigeait depuis 2011 la police du Kosovo. Cette nomination intervient trois semaines après le limogeage, le 30 mars, de Driton Gashi. C’est en effet lui qui aurait donné l’ordre d’arrêter et d’extrader vers la Turquie cinq enseignants et un médecin turcs liés au réseau de Fethullah Gülen, accusé par Recep Tayyip Erdoğan d’être derrière le coup d’État manqué du 15 juillet 2016. Une affaire qui a aussi coûté son poste au ministre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous