Kosovo : les « traîtres » Serbes qui s’opposent à Aleksandar Vučić et Albin Kurti

| |

Les représentants politiques serbes du Kosovo qui plaident pour une coopération avec les Albanais sont les victimes collatérales des tensions exacerbées depuis de longs mois par Aleksandar Vučić et Albin Kurti. Sans avoir guère de soutien international dans leur combat. Reportage.

Traduit par Nerimane Kamberi (Article original) | Adapté par la rédaction « Vous voyez un funambule, il s’aide d’un bâton pour ne pas tomber, mais il sait que le fil sur lequel il avance se rétrécit des deux côtés. » Voilà l’image qu’utilise Nenad Rašić, le nouveau ministre aux Communautés et au Retour du gouvernement d’Albin Kurti, pour décrire l’activité des politiciens serbes du Kosovo qui « pensent autrement que les autorités de Belgrade et de Pristina ». Au Kosovo, la Lista Srpska, téléguidée par Belgrade, truste quasiment tous les mandats réservés à la communauté serbe depuis sa création en 2013, un an après l’arrivée au pouvoir du Parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous