Serbie : à Bruxelles, Vučić refuse de rencontrer les représentants du Kosovo

| |

Le gouvernement du Kosovo voulait former une nouvelle équipe de négociations avec la Serbie, alors que l’opposition s’oppose à tout changement des frontières. Mais après trois jours de confusion, le Parlement n’a pas réussi à se réunir et Hashim Thaçi peut donc se rendre à Bruxelles pour négocier. Son homologue serbe Aleksandar Vučić refuse néanmoins de le rencontrer.

Par Hysni Bajraktari 11h30 : Après avoir discuté avec la Haute représentante européenne Federica Mogherini, le président serbe Aleksandar Vučić a déclaré qu’il ne rencontrerait pas son homologue Hashim Thaçi, « ni aucun représentant du Kosovo ». 8h30 : Trois jours n’auront pas suffi à la majorité comme à l’opposition parlementaire pour parvenir à atteindre le quorum permettant de statuer sur la poursuite du dialogue avec la Serbie. Lundi, le gouvernement du Kosovo avait désigné son vice-Premier ministre, Fatmir Limaj, comme chef de l’équipe de négociations du Kosovo. Cette nouvelle équipe, cherchant à intégrer des représentants de l’opposition et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous