Kosovo : le Parlement fait le premier pas vers la création d’une armée

|

Le gouvernement Haradinaj est-il en train de réussir là où Hashim Thaçi a échoué ? Jeudi, le Parlement de Pristina a voté d’une seule voix, moins les Serbes, trois textes primordiaux, pour élargir les compétences de la Force de sécurité. Belgrade n’entend pas désarmer.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - C’est un indéniable succès pour la majorité de Ramush Haradinaj. À l’exception des députés serbes, tous les partis représentés au Parlement ont voté ses projets de loi visant élargir les compétences de la Force de sécurité du Kosovo, un premier pas en vue de la création d’une armée, et de réformer le ministère de la Défense. Ces texte prévoient de transformer les FSK, aujourd’hui uniquement chargées de faire face aux situations de crise, en une organisation pour « protéger la souveraineté et l’intégrité territoriale du Kosovo ». En adoptant cette réforme en première lecture, le Parlement s’évite la nécessité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous