La Serbie prête à « normaliser » ses relations avec le Kosovo

| |

Aleksandar Vučić s’est adressé à la nation lundi soir pour expliquer que la Serbie était « obligée » d’accepter le plan franco-allemand de normalisation avec le Kosovo. La prestation théâtrale du Président n’a pas convaincu les Serbes du Kosovo.

Par Ph.B. et JAD Après avoir reçu les émissaires américain et européen la semaine dernière, Aleksandar Vučić a participé à une session du gouvernement consacrée au Kosovo lundi matin, et s’est adressé dans la soirée à la nation, pour annoncer qu’elle devait accepter le plan de « normalisation » des relations avec le Kosovo. Si la Serbie refuse le plan franco-allemand que les diplomates européens et américains lui ont soumis, elle se verrait confrontée à l’arrêt de l’intégration et des investissements européens, ainsi qu’à des mesures de rétorsion politique et économique, entre autres l’abolition du régime d’exemption de visa avec l’UE, a ainsi assuré (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous