Kosovo : l’été de la diaspora

| |

Chaque été, les Kosovars de l’étranger rentrent au pays. C’est le temps des mariages, des retrouvailles entre frères, sœurs et cousins installés aux quatre coins du globe. Mais pour les plus jeunes, pris entre deux cultures, c’est parfois un moment délicat.

Par Nerimane Kamberi Il est minuit et il fait encore chaud. La famille rentrée pour les vacances est réunie dans le jardin. On coupe une pastèque qu’on avait plongée dans un seau en métal, les enfants encore debout s’amusent à y tremper le pied ou la main. On rit, on parle fort. On discute, beaucoup. Un frère aimerait chanter, mais il est tard et cela pourrait déranger les voisins. Mais la même atmosphère règne chez eux. Une fois la nuit tombée, la rue a plongé dans un semblant de calme après l’effervescence de la journée quand les nombreux cortèges de mariages, emmenés par un drapeau national, ont traversé la ville dans le bruit des klaxons (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous