Kosovo : il y a 20 ans, les blindés de l’Otan entraient dans Pristina

| |

Le 12 juin 1999, les blindés de l’Otan entraient dans Pristina, mettant fin à la guerre du Kosovo. Teuta Bylykbashi et Hysen Gashi étaient restés dans la ville avec leur famille, durant les 78 jours des bombardements. Ils racontent, 20 ans après leur libération.

Par Nerimane Kamberi Expulsés et poussés vers les frontières Tous les deux parlent de l’épuisement des derniers jours de la guerre. « Je n’arrivais plus à penser, à raisonner, je ne savais plus quelle décision prendre », explique Hysen. Les mots de Teuta en sont presque un écho : « À la fin, j’avais même accepté l’idée de la mort. La mienne, pas celle des autres. » Elle continue : « Les Serbes nous avaient expulsés de nos tours, de nos solitera, et jusqu’à la frontière avec la Macédoine, nous avions vu des morts, nous avons vu notre mort. Mais nous sommes revenus sans être passés de l’autre côté. Une autre fois, ils ont fait descendre tous les hommes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous