Kosovo : feu vert à un nouveau gouvernement, Vetëvendosje reprend la rue

| |

La Cour constitutionnelle a finalement rendu son verdict : le Président Hashim Thaçi a agi conformément à la Constitution en proposant à Avdullah Hoti, de la Ligue démocratique du Kosovo (LDK), de former le prochain gouvernement. Une décision contestée par les partisans de Vetëvendosje, qui se sont réunis dans le centre de Pristina.

Par Belgzim Kamberi Comme l’on pouvait s’y attendre, la Cour constitutionnelle du Kosovo a donné raison au Président Hashim Thaçi, estimant qu’il avait agi conformément à l’article 82, paragraphe 2, de la Constitution, en chargeant Avdullah Hoti de la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) de former le prochain gouvernement. La Cour estime que le vote de défiance contre le gouvernement d’Albin Kurti, le 25 mars, n’entraîne pas obligatoirement la dissolution du Parlement. La Cour constitutionnelle a rejeté l’interprétation défendue par Vetëvendosje, le mouvement d’Albin Kurti : arrivé en tête des élections du 6 octobre, le mouvement estimait que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous