Kosovo : la communauté serbe sous le joug de la Lista Srpska

| |

Jamais si lourde chape de plomb n’avait pesé sur la communauté serbe du Kosovo. Téléguidée par Belgrade, la Lista Srpska contrôle toutes les institutions, et les critiques sont devenues impossibles : pour ne pas avoir d’ennuis et garder leur travail, les Serbes préfèrent se taire. Reportage.

Traduit par Chloé Billon (article original) « Les Serbes du Kosovo ne peuvent pas exprimer publiquement leurs opinions politiques, de peur d’en subir de lourdes conséquences », reconnaît un habitant de la commune majoritairement serbe de Gračanica, près de Pristina. Notre interlocuteur n’accepte de témoigner que sous couvert de l’anonymat car, affirme-t-il, c’est le seul moyen pour lui d’être sincère et de dire ce qu’il pense. « Ils recrutent des gens qui ne connaissent rien à la politique pour récolter des informations. Dès que quelqu’un dit quelque chose contre les cadres au pouvoir, c’est transmis à la vitesse de l’éclair, ça va plus vite (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous