Kosovo : « Chaque enfant mérite d’avoir accès aux livres »

| |

Amener la littérature à l’école. Voilà l’objectif que poursuit depuis 2017 The Library Project Kosova. Après cinq ans de travail, des résultats très positifs commencent à se faire sentir. Élèves et enseignants se réjouissent. Et même les pouvoirs publics réagissent. Reportage.

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) C’était en 2017. Safete Binaku revenait à Bokshiq, le village de son enfance, situé près de Klina, à l’ouest du Kosovo, sur la route entre Pristina et Peć/Peja. Avant d’arriver, la jeune femme a fait une halte dans la localité voisine de Grabanica, pour visiter son école primaire. Elle y avait passé sept ans, de 1991 jusqu’au printemps 1998. Jusqu’à ce que sa famille quitte brutalement le Kosovo un jour de pluie, pour fuir la guerre qui commençait. Direction la Suède via le Monténégro puis l’Italie. L’école Azem Bejka de Grabanica a longtemps été mixte, accueillant des élèves albanais et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous