Kosovo : 400 000 euros pour défendre l’image de l’UÇK devant la justice

|

L’État va payer les services de cabinets d’avocat britanniques et américains pour défendre « l’histoire et l’avenir » du Kosovo devant la nouvelle Chambre spéciale pour les crimes de guerre, basée à la Haye. En clair, il s’agit d’assurer la défense des anciens commandants de l’UÇK aux frais du contribuable.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - Le ministère de la Justice du Kosovo a versé 400 000 euros d’honoraires à deux cabinets d’avocat, l’un britannique, l’autre américain, pour « une assistance juridique sur l’établissement, le développement et la présentation de la position légale du Kosovo devant la Chambre spécialisée ». Les deux cabinets « veilleront à ce que les procédures soient justes et garantissent les droits des suspects » ; ils « surveilleront et, si nécessaire, formuleront des objections aux procès s’il y a violation des procédures et des droits des suspects », explique le ministère. Il s’agit d’« assurer que l’histoire du Kosovo et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous