Kosovo : avec quels représentants serbes Albin Kurti peut-il gouverner ?

| |

Sauf surprise, Albin Kurti, le dirigeant de Vetëvendosje, devrait prendre la tête du prochain gouvernement kosovar. Partisan d’une ligne de gauche souverainiste, il entend s’allier aux Serbes qui reconnaissent les institutions de Pristina. Mais pourra-t-il se passer de la liste Srpska, « bras téléguidé » de Belgrade ?

Traduit et adapté par Milica Čubrilo Filipović (article original) Après la victoire de son mouvement, Vetëvendosje, lors des législatives anticipées du 6 octobre, Albin Kurti devrait devenir le prochain Premier ministre du Kosovo. Partisan d’une ligne de gauche souverainiste, il a annoncé que, pour former son gouvernement, il négocierait en priorité avec les membres de la minorité serbe qui reconnaissent les institutions de Pristina. Albin Kurti n’a pas mâché ses mots contre la Serbie et « son bras téléguidé au Kosovo », la liste Srpska, qui a remporté une écrasante victoire dans les territoires à majorité serbe, y obtenant des scores dignes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous