Kosovo : arrestation de l’ancien porte-parole de l’UÇK Jakup Krasniqi

| |

Les arrestations se poursuivent dans les cercles de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK). Mercredi 4 novembre, c’est l’ancien porte-parole de la guérilla, Jakup Krasniqi, qui a été interpellé par les enquêteurs des Chambres spécialisées de La Haye. La mise en accusation du député Rexhepi Selimi a également été confirmée.

Par Hysni Bajraktari 20h : Le député Rexhep Selimi a confirmé sa mise en accusation et annoncé qu’il prendrait demain le chemin de La Haye. Cet ancien commandant de l’UÇK avait rejoint le mouvement Vetëvendosje ! (opposition), en 2010. « L’acte d’accusation a été confirmé et M. Krasniqi devrait être transféré aujourd’hui à La Haye », a expliqué l’avocat Valon Hasani, après l’arrestation mercredi matin de son client par les enquêteurs des Chambres spécialisées, avec le soutien d’Eulex et de la police du Kosovo. Ces derniers ont perquisitionné les domiciles de Jakup Krasniqi, dans la capitale Pristina et dans le village de Negroc, situé dans la commune (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous