Kosovo : à Prizren, le secret des petits pains du ramadan

| |

En ce mois de ramadan, une longue file se forme chaque après-midi devant la boulangerie Qollaku de Prizren, la grande ville du sud du Kosovo. Ici, on cuit encore au feu de bois les somuns, ces délicieux petits pains, essentiels pour accompagner l’iftar du soir. Reportage.

Traduit et adapté par Nerimane Kamberi (article original) Flaka Bamja attend aussi devant la boulangerie, elle a amené avec elle un plat et une serviette pour couvrir les pains et les maintenir au chaud jusqu’à l’iftar. « J’ai mangé mon premier somun quand j’avais cinq ans. Mon père venait toujours ici pour le ramadan, il ne pouvait imaginer faire l’iftar sans eux. Maintenant, c’est à mon tour. » Vers 19 heures, la boulangerie se vide, la famille Qollaku termine sa journée. Tous leurs somuns ont été vendus. Il n’en reste pas un seul à ramener pour leur propre Iftar. Le coup de canon retentit et la voix du muezzin s’élève du minaret pour la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous