Kosovo : Vjosa Osmani « catapultée » à la tête de l’État

| |

Avec Albin Kurti Premier ministre et Vjosa Osmani à la tête de l’État, Vetëvendosje et la Liste Vjosa contrôlent désormais à la fois le parlement, le gouvernement et la présidence de la République.

Par Belgzim Kamberi « Sans l’esprit constructif de la Ligue démocratique du Kosovo, aujourd’hui Vjosa Osmani ne serait pas présidente et le pays aurait des nouvelles élections en pleine pandémie », a commenté l’analyste Adriatik Kelmendi, peu après l’élection de Vjosa Osmani à la présidence de la République. Malgré les quatre députés « recrutés » à la dernière minute – Adem Hoxha et Fadil Gashi des minorités non-serbes du groupe parlementaire de la liste Srpska, Albena Reshitaj de l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK) de Ramush Haradinaj, et Adelina Grainca du Parti démocratique du Kosovo (PDK) d’Enver Hoxhaj – afin de renforcer le quorum des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous