Kosovo : Hashim Thaçi et Kadri Veseli accusés de « crimes de guerre et crimes contre l’Humanité »

| |

Le Président du Kosovo Hashim Thaçi et Kadri Veseli, chef du Parti démocratique du Kosovo (PDK), ont été accusés mercredi de « crimes de guerre et crimes contre l’humanité » par les Chambres spécialisées de La Haye. Hashim Thaçi a annulé son voyage à Washington.

Le président du Kosovo, Hashim Thaçi, et le chef du Parti démocratique du Kosovo (PDK), Kadri Veseli, ont été accusés mercredi par les Chambres spécialisées pour le Kosovo (CSK) de « crimes de guerre et de crimes contre l’humanité », pour des meurtre, des enlèvements et des actes de torture. L’accusation précise que Hashim Thaci, Kadri Veseli, ainsi que d’autres suspects sont pénalement responsables de près de 100 meurtres. « Les victimes des crimes de l’acte d’accusation sont des centaines de personnes dont l’identité est connue, notamment des Albanais du Kosovo, des Serbes, des Roms et des personnes d’autres nationalités, ainsi que des opposants politiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous