Kosovo : les Serbes quittent le gouvernement, Haradinaj fait de la résistance

| |

La Liste Srpska a annoncé depuis Belgrade qu’elle se retirait du gouvernement kosovar en réponse à l’arrestation du ministre serbe du Kosovo, Marko Djurić, la veille à Mitrovica-nord. Un coup dur pour le Premier ministre Ramush Haradinaj, qui perd sa majorité et doit courtiser l’opposition. Mais pas question pour lui de jeter l’éponge.

Par H.B « Je n’ai pas l’intention de démissionner et je poursuivrai mon travail. » Le ton du Premier ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, se voulait ferme quand il a pris la parole, mardi à 13h, après la décision de la Liste Srpska, téléguidée depuis Belgrade, de quitter son gouvernement. Il a insisté sur le fait qu’il avait obtenu le soutien de plusieurs députés et que le moment était « malvenu pour de nouvelles élections anticipées », moins d’un an après celles de juin 2017. La veille soir, Goran Rakić, à la tête de la Liste Srpska, avait annoncé que sa formation allait quitter le gouvernement kosovar après l’arrestation musclée de Marko (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous