Kosovo-Serbie : à quoi jouent Aleksandar Vučić et Hashim Thaçi ?

| |

Aleksandar Vučić et Hashim Thaçi ne cachent pas leur volonté de rectifier les frontières entre Belgrade et Pristina pour parvenir à « une paix définitive ». Lundi, les deux présidents se font écho : l’un demandant « où est le nouvel Obilić » qui sauvera le Kosovo serbe, l’autre appelant officiellement les parlements de Tirana et de Pristina à voter l’unification.

Par Ph. B. Ce fut un discours fleuve de plus de deux heures, régulièrement interrompu par les applaudissements nourris des députés du Parti progressiste serbe (SNS), la plupart des députés de l’opposition ayant boycotté la séance. Lors d’une session extraordinaire du Parlement de Serbie lundi après-midi, le Président Vučić a présenté son « rapport sur le Kosovo », sans apporter le moindre éclaircissement sur la stratégie politique de Belgrade, ni sur les conditions réelles d’une potentielle reprise du dialogue avec Pristina. Dramatisant la situation, il s’est contenté de lancer que les Albanais pouvaient à tout moment « attaquer la Serbie et les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous