Kosovo : le procès de « l’Oeil du peuple », mystérieux groupe « terroriste »

| |

Ils auraient voulu liquider les principaux dirigeants du Kosovo depuis 1999, mais leur seul fait d’armes consiste en un attentat raté contre l’ancien dirigeant communiste Azem Vllasi. Témoignant au procès, Hashim Thaçi a relancé la polémique accusant le groupe Syri i Popullit d’être « le bras armé de Vetëvendosje ».

Par H.B. Le procès des membres supposés de l’organisation clandestine « Oeil du peuple » (Syri i Popullit) agite le Kosovo. Murat Jashari, un Albanais originaire de Macédoine, ancien militant du Mouvement populaire du Kosovo (LPK) - petit groupe clandestin de la mouvance « envériste » à l’origine de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) - est accusé d’avoir organisé un attentat manqué le 17 mars 2017 contre Azem Vllasi, au cours duquel l’ancien dirigeant communiste du Kosovo avait été légèrement blessé. Selon l’acte d’accusation dressé il y a un an, Murat Jashari, Ragip Sallova, Sadri Ramabaja, Rexhep Topllana, Bajrush Konjusha, Sabit Berisha, Halim (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous