Kosovo : l’oligarque Behgjet Pacolli porte la Coalition des commandants au pouvoir

| |

Retournement de situation au Kosovo, où le controversé homme d’affaires Behgjet Pacolli a quitté le Cartel des droites pour rejoindre la Coalition des commandants... Ses quatre députés devraient permettre de former un gouvernement. Et de vendre ce ralliement au prix fort.

Par Hysni Bajraktari Behgjet Pacolli a une fois de plus démontré son sens des affaires. En prix du ralliement de son parti, l’Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR), à la Coalition des commandants, l’homme d’affaires devrait obtenir le poste de vice-Premier ministre, cinq ministères et sept vice-ministres. Lui-même devrait devenir ministre des Affaires étrangères. L’accord a été paraphé lundi soir, avec le Parti démocratique du Kosovo (PDK), l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK) et l’Initiative pour le Kosovo (Nisma për Kosovën), les trois partis qui constituent la coalition. Un peu plus tôt dans la journée d’hier, Behgjet Pacolli avait acté (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous