Kosovo : la grande solitude des femmes face au cancer du sein

| |

Pristina accueille ce dimanche le marathon Race for the Cure, la plus grande course d’Europe contre le cancer du sein. Au Kosovo, l’accès au dépistage, aux soins et aux médicaments dépend toujours de l’épaisseur du portefeuille. Témoignages.

Par Julie Chauvin Ce dimanche, les Kosovars chaussent leurs baskets au profit de la lutte contre le cancer du sein. Dans le cadre du festival Shliroj, Pristina accueille le marathon Race for the Cure, la plus grande course d’Europe pour la lutte contre le cancer le plus répandu, qui toucherait 1,8 million de femmes par an dans le monde. Le Kosovo ne dispose d’aucun plan national de dépistage. Selon une étude du centre Nelson Rockefeller, en 2018, 48 % des cas de cancer du sein dans le pays ont été détectés à un stade avancé, ce qui laisse moins de chance de survie. Les conditions de dépistage varient selon les établissement de santé, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous