Kosovo : le chef des services secrets remet sa démission

| |

Le directeur des services secrets kosovars, Shpend Maxhuni, a annoncé sa démission ce jeudi, alors que les résultats définitifs des dernières législatives ont été proclamés, confirmant la victoire de Vëtevendosje, suivi de la Ligue démocratique du Kosovo, deux partis qui ne mâchaient pas leurs critiques contre l’ancien chef des renseignements.

Par Hysni Bajraktari « C’est une motivation personnelle, des raisons de santé, ce que je respecte », a déclaré jeudi 7 novembre le Premier ministre sortant, Ramush Haradinaj, suite à l’annonce, la veille, de la démission du chef de l’Agence kosovare pour l’intelligence (AKI), Shpend Maxhuni. Ancien directeur général de la police du Kosovo, Shpend Maxhuni avait été nommé à la tête des services de renseignement en avril 2018, suite à la démission de Driton Gashi, limogé à cause de son implication dans l’extradition illégale de six Gülenistes vers la Turquie au printemps 2018. « J’ai accepté la démission du directeur de l’AKI, Shpend Maxhuni, de sa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous