Kosovo : 1981, l’insurrection étudiante qui a pavé la voie à l’indépendance

| |

Ce printemps, le Kosovo commémore le quarantième anniversaire des grandes manifestations de 1981. Partie du campus de Pristina, la révolte s’est vite transformée en un puissant mouvement pour faire valoir les droits des Albanais. Et la féroce répression des autorités yougoslaves n’a fait que renforcer leur détermination.

Par Nerimane Kamberi (Avec Evropa e Lirë) Voilà sûrement pourquoi la riposte des autorités communistes a été si violente. Les manifestants albanais ont été accusés d’être des contre-révolutionnaires, des « ennemis irrédentistes » qui voulaient briser le mythe titiste de « la fraternité et de l’unité » entre les peuples. Hydajet Hyseni fut lui-même condamné à une peine de quinze ans de prison pour avoir mené cette révolte. Officiellement, les juges ont considéré qu’il avait mené des « activités hostiles ». « Paradoxalement, ce soulèvement a permis de rapprocher les Albanais du Kosovo, ceux qui plaidaient pour la lutte clandestine et ceux qui étaient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous