Ces kleptocraties qui dirigent les Balkans avec la bénédiction de l’Union européenne

| |

Depuis 1989, ce sont des démocraties hybrides, des kleptocraties et des États mafieux qui ont vu le jour dans les Balkans. Ancienne ambassadrice en Macédoine du Nord et au Monténégro, la diplomate allemande Gudrun Steinacker dénonce les compromissions de l’Union européenne avec les oligarchies locales, et l’absence de perspectives politiques, sociales et environnementales.

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Gudrun Steinacker est une diplomate allemande qui a occupé de nombreux postes dans les Balkans depuis les années 1980. Elle a notamment été ambassadrice en Macédoine du Nord (2011-2014) et au Monténégro (2014-2016). Le Monténégro et la Serbie mènent des négociations d’adhésion avec l’Union européenne. L’ouverture des négociations avec l’Albanie et la Macédoine du Nord a été convenue en mars. La Bosnie-Herzégovine a déposé sa demande d’adhésion, tandis que la Serbie bloque le moindre progrès du Kosovo. Tout ceci ne représente toutefois qu’une seule face du processus d’élargissement. Qu’en est-il, dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous