Bosnie-Herzégovine : Davor Dragičević a été remis en liberté

|

Arrêté mardi matin à Banja Luka, Davor, le père de David Dragičević, a été remis en liberté. La police de la Republika Srpska avait violemment dispersé les centaines de manifestants qui s’étaient spontanément rassemblés place de la Krajina, procédant à de nombreuses interpellations. D’autres rassemblements ont eu lieu dans la soirée à Banja Luka, mais aussi à Sarajevo. Ce mercredi, des manifestations sont aussi prévues à Tuzla et à Belgrade.

Par la rédaction Depuis le printemps 2018, Davor Dragičević manifeste quotidiennement pour connaître la vérité sur la mort de son fils David, 21 ans, retrouvé mort noyé selon la version officielle, un meurtre politique accusent ses proches. Il est visé, comme 19 autres personnes, par une plainte déposé par la police après qu’ils ont manifesté devant le Parlement de Republika Srpska le 17 décembre. Selon l’un de ses avocats, il a été interpellé peu après avoir quitté son domicile parce qu’il n’a pas répondu à une convocation au tribunal émise par la justice de l’entité serbe de Bosnie. Blessé au bras au cours de son arrestation, il se trouvait aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous