Justice : le Monténégro vote une réforme décisive et contestée du Parquet

| |

C’est une victoire majeure pour le vice-Premier ministre Dritan Abazović. Après un feu vert - conditionnel - de la Commission de Venise, le Parlement a adopté mercredi une loi sur le Parquet qui permettra de renouveler le corps des procureurs. L’opposition dénonce le risque d’une « politisation » de la justice.

Le Parlement du Monténégro a adopté mercredi une réforme décisive et longtemps attendue de la loi sur le Parquet. Le texte a été voté par les 41 députés de la majorité, tandis que les 40 élus de l’opposition, qui dénoncent une « politisation » de la justice n’ont pas pris part au vote. Cette loi va permettre de modifier le collège des Procureurs - la nouvelle majorité estimant que ceux-ci, notamment le Procureur spécial - sont toujours inféodés au Parti démocratique des socialistes (DPS) de Milo Đukanović. Pour cette nouvelle majorité, la lutte contre le crime organisé et la corruption n’est pas possible avec l’appareil judiciaire et judiciaire existant. Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous