Juifs des Balkans : un monde disparu

Quand les Juifs ont été expulsés d’Espagne par les rois très-catholiques, en 1492, beaucoup se sont dirigés vers l’Empire ottoman et les Balkans, où ils ont rencontré d’autres communautés, comme les Romaniotes de Grèce. Sauvegardant leur langue, le ladino, et leurs livres sacrés, comme la Haggadah de Sarajevo, les communautés hébraïques ont rayonné jusqu’à leur quasi-totale extermination par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

A lire : • Nadère Ragaru, « Et les Juifs bulgares furent sauvés... » • Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie, Paris, Presses de Sciences Po, 2020, 381 pages, 29 euros. • Cynthia Mary Crews, Contes judéo-espagnols des Balkans, édité et traduit par Anna Angelopoulos, Paris, José Corti, 2009, 396 pages En octobre 2015, 26 représentants des communautés juives des Balkans (Monténégro, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie, Kosovo, Albanie et Hongrie) se sont officiellement réunis au Monténégro pour la première fois depuis 1995 et la dissolution de l’ancienne Yougoslavie. Albanie En 1937, la communauté juive d’Albanie compte environ 300 membres. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous