Journal scolaire • Bulgarie : cinq chefs-d’œuvre oubliés de l’architecture juive à Sofia

|

Les immeubles juifs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle à Sofia, avec leurs façades richement décorées et leur architecture inspirée du baroque européen, sont le symbole de la bourgeoisie juive de l’époque. Aujourd’hui, au lieu d’être classés monuments historiques et architecturaux, la société et les institutions les ignorent, et la plupart des bâtiments se délabrent. Photos.

Par Katerina Lyubenova et Nicole Ilieva (Lycée Alphonse-de-Lamartine, Sofia)


Ce reportage sur la mémoire des Juifs des Balkans a été réalisé à l’occasion d’ateliers de journalisme sur le thème du vivre-ensemble, organisés à distance dans des lycées francophones par Le Courrier des Balkans avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
La maison de Chaim Aaron Cohen, 19, Pirotska, Sofia
La maison de Jacques Levi et Nissim David, 23, Pirotska, Sofia
La maison à l’horloge, 21, rue Pirotska, Sofia
La polyclinique, 48, boulevard Aleksandar Stamboliyski, Sofia
L’Institut Shalom, 50, boulevard Aleksandar Stamboliyski, Sofia