Roumanie : Jean-Claude Juncker et une « Europe à deux vitesses »

| |

« Ensemble, mais à des rythmes différents. » Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, s’est rendu dans la capitale roumaine jeudi 11 mai. Il a prononcé un discours au Parlement, s’est entretenu avec le président Iohannis, le Premier ministre Grindeanu et s’est livré à une séance de questions-réponses avec des citoyens roumains.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a rappelé jeudi à Bucarest devant les parlementaires roumains l’importance de ne pas revenir en arrière sur les réformes de la justice. Celles-ci doivent être « irréversibles », a-t-il insisté. Un rappel qui, lors de la séance de questions-réponses, s’est transformé en message d’admiration : « Les citoyens savent se mobiliser lorsqu’il y a des problèmes internes. (…) J’admire les Roumains pour ce qu’ils ont fait au début de l’année. » Il a également « souhaité » l’entrée de la Roumanie dans l’espace Schengen et la fin du Mécanisme de coopération et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous