Balkans : du soutien à la Palestine à la défense d’Israël

La Yougoslave non-alignée était l’un des principaux soutiens de la Palestine, mais cette tradition est bien oubliée. Milorad Dodik, le dirigeant serbe de Bosnie-Herzégovine, cultive l’amitié de l’extrême droite israélienne, tandis que des experts proches du Likoud conseillent plusieurs gouvernements de la région. Après la Roumanie et le Kosovo, la Serbie devrait déplacer son ambassade à Jérusalem.

Repères • La République socialiste fédérative de Yougoslavie a reconnu l’Etat d’Israël en 1948, mais a rompu les relations diplomatiques avec lui en 1967, lors de la Guerre des six-jours. Elle a reconnu la Palestine comme Etat indépendant en 1988. • La Serbie entretient des relations diplomatiques avec Israël depuis 1992, mais aussi avec la Palestine. Le président Mahmud Abbas s’est rendu en visite officielle à Belgrade en 2015, et le ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dačić s’est rendu à Bethléem en 2017. En 2010, la Serbie a condamné l’attaque israélienne de la Flotille de la liberté, et a voté en faveur de l’adhésion de la Palestine à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous